Pourquoi j’ai a-do-ré mon séjour en famille au Bénin




Amoureuse des voyages, je ne résiste jamais aux opportunités de découvrir de nouvelles destinations et j'embarque toujours ma petite famille avec moi. J’ai une préférence pour les pays qui n’apparaissent pas en tête des destinations les plus prisées. A mon avis, ce sont les plus authentiques, ce qui réservent le plus de surprises. Nous avons donc plié bagages pour passer 7 jours au Bénin.



Une arrivée parfaitement paisible

En débarquant, nous sommes agréablement surpris par le calme qui règne à l’aéroport. Tout est parfaitement organisé et nous ne sommes pas assaillis par des chauffeurs de taxi qui s’arrachent les clients comme dans de nombreuses autres destinations. 

Si, comme nous, vous ne restez pas plus d’une semaine, le visa “touristique” valide 8 jours peut être obtenu à l’aéroport international de Cotonou. Il suffit de présenter un passeport valide et le billet de retour. Pour un séjour plus long, il vous faudra un e-visa dont la demande est à demander au moins 7 jours avant l’arrivée prévue au Bénin. Dans tous les cas, la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour obtenir un visa de séjour au Bénin.   

Une vie peu coûteuse

Il n’est pas nécessaire de prévoir un gros budget pour profiter de belles vacances au Bénin. Nous avons dégusté de très bons petits plats pour environ 1€ et avec un budget de 5 à 10€ par personne, cela suffit amplement pour se régaler dans les restaurants haut de gamme. Je vous recommande chaudement le Amiwô (une pâte rouge) idéalement accompagné de poulet braisé. C’est à se lécher les doigts et même mes enfants qui sont pourtant assez difficiles en ont redemandé.

Il est également possible de s’offrir une nouvelle coiffure pour l’équivalent de quelques centimes d’euros. Nous avons donc profité de cette escapade pour un petit changement de look et je vous garantis que le résultat est au top. 

Bref, nous avons pu vivre comme des rois, ce qui nous a ouvert les portes sur plus d’expériences que prévu.

Des paysages enchanteurs

Vous vous doutez bien que nous ne sommes pas restés à Cotonou. Ganvié nous tendait les bras à moins d’une heure de route. C’est peu dire si elle mérite son surnom de Venise africaine ! Le lac Nokoué et ses quais en bois ainsi que les pirogues multicolores que l’on aperçoit de loin forment un très beau tableau. Nous n’avons pas résisté à l’envie de naviguer sur ces embarcations toutes simples mais visiblement robustes, ce qui nous a permis de mieux admirer les maisons sur pilotis entourées de jacinthes.

Une histoire et une culture fascinantes

Nous avons également visité Ouidah, à environ 45 mn de Cotonou. Notre guide nous a expliqué qu’un grand nombre d’esclaves étaient vendus ici puis embarquaient dans des bateaux amarrés plusieurs kilomètres plus loin. La Route des Esclaves est jalonnée de nombreuses statues. L’une de ces sculptures m’a particulièrement interpellée car elle rappelle que la collaboration de certains locaux ont contribué à la détresse des esclaves. Une petite piqûre de rappel sur les sens de responsabilité donc, au cœur d’une découverte riche en émotions.

Côté culture, j’ai été fascinée par la spiritualité des locaux qui sont majoritairement animistes. Ils sont convaincus de l’omniprésence des divinités qu’ils vénèrent et ne manquent pas d’organiser des fêtes en l’honneur de ces dieux. Au Bénin, on peut pratiquer le culte vaudou tout en étant musulman ou chrétien. Nous avons eu la chance de pouvoir assister à une fête improvisée. Les chorégraphies, les chants, l’ambiance… nous ont transporté dans un monde à part, spectaculaire.

D'autres contenus sur le sujet

https://www.newfoundworld.fr/voyage-au-benin/
https://www.sabotayas.com/benin.html
https://www.hedonistemoderne.com/benin-terre-de-culture
https://www.randonneurs-pelerins.fr/carnet-benin.html



Delicate Arch, une ascension vers l’éphémère

Et puis Delicate Arch te surprend enfin. Cette grande dame qui veille depuis si longtemps sur les montagnes qui lui font face — La Sale — s’impose tout à coup à l’aventurier, sans même le prév…

Le 03/08/17, par Antoine.



Je suis le jeune voyageur à l’initiative de Newfoundworld, un blog de voyage et blog aventure. Tu y trouveras des récits, photographies et conseils pratiques pour préparer tes propres aventures. Pour soutenir Newfoundworld, n’hésite pas à partager cet article et à suivre le blog sur les réseaux !

Newfoundworld est un être sociable (et sensible).

Participez à sa bonne santé et suivez-le sur les réseaux ! Il vous le rendra avec ses récits, conseils et photographies.