DEUX BLOGS NOUS PARLENT DE LEUR « SECRET SPOT » AU VIETNAM.

 – Des paysages magnifiques ou un petit coin de charme, les touristes en moins – 

Quand on visite un pays, deux choix s’offrent à nous: voir les « incontournables » même si cela signifie passer son séjour entouré de touristes, ou bien s’éloigner de cette masse pour trouver des coins peu fréquentés, souvent absents des guides mais dignes d’intérêt. Je m’attache personnellement à mélanger un peu ces deux styles de voyage (et je pense que tu fais la même chose) pour voir à la fois le spectaculaire des « incontournables » et profiter de l’authenticité des « secret spots ». Évidemment, trouver des informations sur les incontournables est très simple grâce aux guides de voyage. Mais pour les petits coins secrets, c’est un peu plus compliqué vu que par définition, ils sont peu connus. C’est justement pour te faciliter la tâche que j’ai créé la catégorie secret spots sur le blog !

Tout juste de retour du Vietnam, j’ai contacté deux blogs pour qu’ils te parlent d’un petit coin qu’ils ont adoré dans le pays — loin des touristes, magnifique, authentique ou simplement digne d’intérêt. « Les Géonautrices » a décidé de nous présenter « Bai Xep », un petit village de pécheurs à 10km au sud de Quy Nhon (à ne pas confondre avec un autre Bai Xep plus au sud). « La Cyclonomade » a opté pour un coin plus touristique et finalement assez connu, ce qui n’empêche pas qu’elle le considère comme son secret spot (et c’est le plus important) ! L’île de Cat Ba.

 Bai Xep, un petit village de pêcheurs préservé des touristes

Bai Xep est un village de pêcheurs qui se situe à environ 10 km au sud de Quy Nhon, au Vietnam. Ce n’était pas un endroit où je souhaitais m’arrêter lorsque j’ai commencé mon voyage (puisque je ne connaissais pas du tout), mais je ne regrette pas de m’être retrouvée là-bas. J’avais trouvé cet endroit par hasard en cherchant un lieu où dormir près de Quy Nhon et après qu’une auberge de jeunesse sur place soit apparue dans mes recherches. Malgré quelques hôtels non loin, je dois avouer que l’endroit était calme et déserté par la masse touristique, ce qui était agréable.

J’ai passé cinq jours dans ce village, cinq jours au calme à arpenter les trois rues qui le composent et à observer les habitants dans leur quotidien, à marcher le long de la plage qui borde le village et à observer les pêcheurs locaux vaquer à leurs occupations. J’en ai aussi profité pour aller crapahuter dans la rivière qui se trouve dans la jungle un peu plus haut dans la montagne et avec quelques autres personnes, nous avons loué un aller-retour à un pêcheur, dans son bateau en forme de demi noix de coco, pour qu’il nous emmène sur la petite île sauvage de Hon Ngang. Ce séjour fut un moment de paix et de plaisir avant de continuer mon voyage en Asie du Sud-Est.

Pour les amoureux de la nature, l’île de Cat Ba

Si la Baie d’Ha Long fait partie des incontournables bien trop exploités du Vietnam, il existe une alternative méconnue pour profiter des paysages de roches karstiques et de jungle : rendez-vous sur l’ile de Cat Ba.

Cette ile méconnue des touristes ne donne pas accès directement à la Baie d’Ha Long, mais à la Baie de Lan Ha. Cependant l’eau y est toute aussi turquoise et les formations rocheuses toutes aussi surprenantes. Et si le centre-ville commence à voir apparaitre de plus en plus d’immeubles bétonnés, l’ile abrite aussi un parc national qui va surement freiner toute ardeur touristique.

Ainsi, l’ile de Cat Ba est parfaite pour les amoureux de la nature. Au programme : kayak de mer dans la baie, se reposer sur une plage isolée, découvrir la baie en bateau, aller voir le village de pêche flottant, randonner à travers le parc national en espérant croiser la route de singes langur, ou tout simplement se promener à travers l’ile à vélo ou en moto… Bref on pourrait facilement y passer plusieurs semaines sans s’ennuyer.

Quant à moi, Cat Ba est à la fois l’un de mes plus beaux souvenirs de ma traversée du Vietnam à moto, et aussi là où j’ai eu mon meilleur pad thaï d’Asie !

CONTINUER LE VOYAGE

– Quelques articles au hasard – 

Delicate Arch, une ascension vers l’éphémère

Delicate Arch, une ascension vers l’éphémère

Et puis Delicate Arch te surprend enfin. Cette grande dame qui veille depuis si longtemps sur les montagnes qui lui font face — La Sale — s’impose tout à coup à l’aventurier, sans même le prév…

Le 04/09/17, par La Cyclonomade, Les Géonautrices et Antoine.

Je suis le jeune voyageur à l’initiative de Newfoundworld, un blog de voyage et blog aventure. Tu y trouveras des récits, photographies et conseils pratiques pour préparer tes propres aventures. Pour soutenir Newfoundworld, n’hésite pas à partager cet article et à suivre le blog sur les réseaux !

Newfoundworld est un être sociable (et sensible).

Participez à sa bonne santé et suivez-le sur les réseaux ! Il vous le rendra avec ses récits, conseils et photographies.